Le spectacle de Noël d’Anne Perry

Je déclare la saison des fêtes officiellement ouverte !  Pour mon grand bonheur, Le Cold winter challenge arrive à grand pas. Même si mes lectures sont encore pour le moment consacrées aux thrillers, afin de respecter la thématique du Black November, je n’ai qu’une hâte, attaquer les lectures de Noël et me réfugier dans un univers douillet et enchanteur, une bulle de bonheur rassurante qui nous déconnecterait de l’ambiance morose actuelle…  J’ai ainsi fait l’agréable découverte à l’occasion du R.A.T d’Halloween de ce petit bijou d’écriture, un roman policier court d’Anne Perry intitulé Le spectacle de Noël. Ce petit polar très original s’est révélé finalement le vrai coup de cœur de ce mois-ci. Je n’en ai fait qu’une bouchée. J’ai longtemps dédaigné les « cosy mystères ». Je ne sais pourquoi je trouvais cette catégorie littéraire un tantinet surannée et vieillotte, plutôt destinée à un lectorat « ancien »… Bien entendu, c’est complètement faux ! Il ne faut jamais se fier à une première impression !

Si cette autrice prolifique, à l’âge honorable de quatre-vingt deux ans, écrit depuis de nombreuses années (elle  produit toujours à un rythme effréné), ses séries de romans remportent encore aujourd’hui un franc succès à chaque parution. Elle a d’ailleurs un comité de fans très étendu (et pas seulement des lecteurs du troisième âge !). Je lorgne d’ailleurs la dernière publication en date, Un Noël au bord de la Tamise et compte bien l’acquérir dès la fin du mois. 

Le spectacle de Noël relate ici l’arrivée d’une petite troupe d’acteurs de théâtre dans une bourgade du York. La compagnie qui vit plutôt chichement a été engagée pour produire l’adaptation brouillonne de Dracula écrite par une petite aristocrate un brin capricieuse. L’occasion semble rêvée pour eux, le contrat est alléchant. Les parents de la demoiselle espèrent bien que le petit chef-d’œuvre de leur fille prodige donne naissance à une représentation magistrale devant un petit comité familial enthousiaste pour les fêtes de réveillon. Malheureusement, l’adaptation est un véritable casse-tête: entre les prises de bec des acteurs qui jouent les divas et les idylles qui se nouent et se dénouent provoquant des tensions au sein de la troupe, l’entreprise semble insurmontable… Le temps semble de plus jouer contre la troupe qui se retrouve bientôt prise au piège dans le manoir alors qu’à l’extérieur une tempête de neige fait rage, isolant l’ensemble des hôtes… L’arrivée impromptue d’un visiteur à l’identité énigmatique n’est pas non plus des plus rassurante…. Qui est donc cet étrange visiteur qui semble connaître intimement l’esprit créateur de Bram Stocker ? 

Celle que l’on nomme la reine du polar victorien prouve incontestablement son talent d’écriture. Dès les premières pages, il m’a, en effet, été impossible de délaisser cette lecture. Certes, l’intrigue n’est pas à proprement parler extrêment fouillée, le meurtre tarde un peu à poindre au fil des pages et l’enquête reste finalement avant tout un prétexte d’écriture pour appater le lecteur. Toutefois, cette méthode, peut-être un brin mercantile, ne m’a en rien dérangée. J’ai passé un très bon moment de lecture. C’est un roman d’atmosphère distrayant qui ferait une merveilleuse série de period dramas, je l’imagine bien adaptée pour le petit écran à l’occasion des fêtes de fin d’année en téléfilm, à la manière des aventures d’Aurora Teagarden ou de la série télévisée française très réussie des Petits meurtres d’Agatha Christie

J’ai cependant regretté que le filon fantastique ne soit pas davantage exploité tout au long de l’histoire. L’introduction inattendue d’un personnage énigmatique inquiétant au sein du manoir ; qui n’était pas sans rappeler le maître de la nuit Dracula lui-même, présageait une histoire aux accents gothiques particulièrement angoissante, versant peut-être aussi dans l’horreur propre à ce genre littéraire, or, il n’en est rien. L’autrice plante finalement son intrigue dans un décor bien réel et le dénouement, bien que farfelu, reste très terre-à-terre. 

Reste que ce petit bémol n’a en rien entâché mon plaisir de lecture, au contraire ! Cela reste un bon cru ! Anne Perry décrit habilement les coulisses du théâtre victorien au XIXème siècle. A travers les voix des protagonistes qui débattent et argumentent quant aux détails scéniques de l’adaptation de Dracula, l’auteure révèle quantité d’anecdotes passionnantes sur la création de l’oeuvre de Bram Stocker, tout comme les origines de son inspiration, un délice pour les passionnées de littérature gothique. De plus, l’idée de faire côtoyer deux atmosphères a priori diamétralement opposées, était à mon sens, particulièrement brillante. Le Spectacle de Noël combine merveilleusement bien l’ambiance inquiétante et mystérieuse d’Halloween tout comme le climat euphorique de l’expectative des fêtes de fin d’année… Une belle transition pour dire au revoir aux lectures automnales et introduire les premières lectures hivernales… Je n’ai qu’une envie, me replonger très prochainement dans une nouvelle petite enquête victorienne très cosy… Des suggestions ?

Une petite contribution au British Mysteries de Lou et Hilde !

Et ma deuxième contribution aux challenges Christmas Time 2020 (chez Mya) et Il était huit fois Noël (chez Samarian et Chicky Poo). Merci les filles pour ce super défi !

Cet article a été publié dans Challenge British Mysteries, Chich-lit, Littérature anglaise, roman gothique, Thriller. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

17 commentaires pour Le spectacle de Noël d’Anne Perry

  1. maggie dit :

    J’en avais lu un de roman qui se passait à noel de Perry et je l’avais trouvé insupportable. Ca m’avait complètement éloigné des romans de noeel en général. Mais celui-là a l’air particulièrement attirant avec son aspect légèrement gothique…

    • missycornish dit :

      Oui il est pas mal du tout. J’aimerais bien en lire d’autres. Oula je suis pas prête pour notre rendez-vous demain ! Je vais essayer d’écrire mon billet dans la matinée. 🤔

  2. Syl. dit :

    Je n’ai pas lu ce tome, et en général les histoires de Noël sont moins bien que ses autres sagas. Par contre… on ne peut résister à les collectionner ! Celui-ci, je ne l’ai pas. Je note…

  3. rachel dit :

    Cela me rappelle quand meme le film « l’ombre du Vampire »…un tournage de film avec un comedien bien bizarre…comme j’ai aime ce film pourquoi pas ?

  4. Samarian dit :

    Je suis comme Chicky Poo, j’en ai lu un il y a quelques années et j’avais trouvé ça tellement glauque et éloigné de ce que j’aime à Noël que je n’ai jamais retenté.
    Tu me donnerais presque envie de le faire.

    • missycornish dit :

      Ah mince c’est dommage! Effectivement on est encore un peu dans l’ambiance d’Halloween, Noël pointe timidement son nez dans ce roman… Mais franchement c’était pas mal du tout. J’ai passé un très bon moment et je n’ai pas vu le temps passé! C’était parfait comme lecture de week-end au coin du feu. Je compte d’ailleurs renouveler l’expérience dès samedi prochain!

  5. Marjorie de Bazouges dit :

    Entièrement d’accord avec toi. J’ai particulierement aimé la relecture de Dracula pour les besoins de la mise en scène. Juste un peu déçue par la fin qui m’a parue bâclée.
    Mais je vais en lire d’autres c’est certain !

    • missycornish dit :

      Oui c’est vrai que la fin était assez expéditive. Ce n’est pas un grand roman mais c’est bien écrit et cela se lit bien, surtout au coin du feu avec les toutous et le patchwork de Noël. 😊🤭🤗

  6. Malgré un aspect certainement mercantile de cette série d’histoires de Noël, je ne peux m’empêcher de lire une enquête chaque année. En décembre, je lirai donc « La promesse de Noël » 🙂

  7. Mya Rosa dit :

    Je suis très tentée ! Je vais déjà lire les romans de l’auteur qui sont dans ma bibliothèque car j’ai un train (voire 3) de retard, mais je note celui-ci et me réjouis d’avoir à le découvrir car ton billet donne envie. Merci. 🙂

    • missycornish dit :

      Ah comme je te comprends Mya! Depuis le confinement ma PAL n’a fait que grossir ! J’ai des livres partout mais je trouve toujours chez les copinautes de nouvelles idées de lectures. 😉🤭

  8. Chicky Poo dit :

    J’en avais lu un il y a quelques années, mais je n’avais pas trop aimé. Je sais que sa production peut être assez inégale, du coup j’ai presque envie de me laisser tenter par celui-ci ! 😉 Merci pour ta participation 🙂

On papote?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s