Ma PAL fond au soleil chez Métaphore

Sigin in the rain

Après avoir mûrement réfléchi, j’ai décidé cet été de voyager en lectures en m’inscrivant au challenge de Métaphore (pour y jeter un coup d’oeil c’est par ici). Ce défi a débuté au moins de juin et s’achèvera le 31 août  2013. Eh oui, malheureusement le soleil n’a pas l’air de vouloir poindre le bout de son nez, la grisaille s’est installée et un immense nuage a décidé de prendre racine au-dessus de ma petite ville de Tiverton. Bien entendu, il pleut des cordes… Mais qu’importe ! Haut-les-cœurs ! Bien que je doute de pouvoir chanter sous la pluie comme Gene Kelly, je n’ai pas l’intention de me laisser abattre. Il ne me reste qu’une solution : m’évader en lectures en attendant de pouvoir partir enfin sous les tropiques.

Challenge PAL fond au soleilPour me tenir occupée durant ces journées pluvieuses interminables, j’ai choisi d’emporter dans ma valise ces quelques titres qui me font de l’œil depuis plusieurs mois :

La bête dans la jungle d’Henry James (Editions Points, 98 pages). Ma première rencontre avec l’auteur s’était révélée mitigée mais je lui laisse le bénéfice du doute en lisant l’une de ses célèbres nouvelles. Il semble qu’Henry James excelle davantage dans ce genre que dans le roman.

Chéri de Colette (Livre de Poche, 185 pages). J’ai une préférence particulière pour cette écrivaine française. Depuis ma visite à l’exposition de Granville l’été dernier où j’avais acheté un magnifique poster de la romancière, je me suis passionnée pour sa vie si riche en rebondissements. J’ai déjà visionné l’adaptation de Chéri il y a quelques années dans un avion en partance pour l’Afrique (j’étais alors chanceuse!). Fort heureusement, il ne m’en reste que des souvenirs flous, je vais donc pouvoir apprécier l’œuvre à sa juste valeur.

Zelda de Jacques Tournier (Editions Points, 178 pages). J’aime toujours autant me plonger dans l’univers pailleté des Fitzgerald et suis particulièrement attirée par le parcours tortueux de l’épouse qui sombrera peu à peu dans la dépression, victime de son grand amour pour Scott, son mari. Une femme talentueuse qui n’aura pas pu s’élever comme elle le désirait et qui terminera malheureusement ses jours dans un asile d’aliénés.

Le soleil des Scorta de Laurent Gaudé (Editions Babel, 284 pages). J’ai lu de nombreuses critiques élogieuses sur ce roman et j’ai toujours été fascinée par les récits familiaux depuis la découverte de la Maison aux Esprits d’Isabel Allende. Cette histoire se déroule à Montepuccio dans un petit village d’Italie. Je n’en sais pas plus et c’est tout aussi bien !

Les Mémoires d’Hadrien de Marguerite Yourcenar (Editions Folio de poche, 364 pages). L’auteure nous narre la vie d’un empereur depuis son enfance jusqu’à sa disparition. J’ai déjà débuté cette lecture mais je préfère la savourer. Le livre est dense.

Les poneys sauvages de Michel Déon.(Editions Folio de poche, 564 pages). Mon père avait eu un coup de cœur pour cette lecture et me l’a chaudement recommandé. Je me suis donc laissé tenter par ce roman nous racontant la vie de plusieurs étudiants d’Eton (dont un Français) à l’aube de la Seconde Guerre Mondiale.

L’Idiot de Dostoïevski (Editions Le Livre de Poche, 900 pages). Depuis l’été dernier, j’avance toujours à tâtons dans cette œuvre foisonnante. Je consacre pour l’instant tout mon temps à cette lecture pour pouvoir en venir enfin à bout (il serait temps!). Je ne baisserai pas les bras, la fin approche.

Cent ans de solitude (Editions Points, 461 pages) est un roman que je souhaitais lire depuis plusieurs années maintenant. J’avais découvert cet auteur sud-américain après avoir visionné l’adaptation cinématographique de L’amour au temps du choléra. Depuis, l’écrivain avait piqué ma curiosité. Ce roman est tout comme Le soleil des Scorta, le récit d’une génération. J’ai donc hâte de le commencer!

J’ai reporté certains livres de ma PAL consacrée aux billets futurs parce que je ne les ai pas terminés. Évidemment, étant une « book addict », à peine ai-je fait baisser ma pile de livres qu’elle a déjà gonflé à nouveau. Il se peut qu’au fil de mes envies j’ajoute d’autres lectures. Mais pour l’heure, je me tiendrai à cette liste bien fournie!

Et vous? Avez-vous choisi vos lectures pour cet été?

Publicités
Cet article a été publié dans blablas littéraires. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

27 commentaires pour Ma PAL fond au soleil chez Métaphore

  1. Petite Fleur dit :

    Je viens moi aussi tout juste de shortlister quelques romans pour cet été. Et je te conseille effectivement « Cent ans de solitude ». J’avais peur au commencement, mais ça se dévore !

  2. M de Brigadoon Cottage dit :

    Bon et bien moi je vous propose une petite pépite qui fait voyager que mon Homme m’a trouvé dans une station essence sur l’Autoroute de Bretagne ( et oui il faut fouiner partout ) , un livre qui vous entraîne vers notre belle iles de madagascar , « loin sous les ravenales » d’Annick de Comarmond aux éditions Les Nouveaux Auteurs . En cet été pluvieux ( sauf aujourd’hui où il fait un temps magnifique en Normandie ) c’est un livre idéal pour voyager d’une manière un peu originale ! On est loin du cliché  » belles pépés et cocotiers »…..

  3. metaphorebookaddict dit :

    Merci pour ton billet, j’ai beaucoup aimé le soleil des Scorta que j’ai lu pour le mois de juin 🙂

  4. Lili dit :

    « Les mémoires d’Hadrien » : un vrai bijou philosophique, une grande érudition. Pas toujours évident à lire du coup, mais à lire assurément.
    Je n’ai pas lu « Le soleil des Scorta » mais aimant particulièrement Gaudé, il me tente beaucoup !
    Moi, je n’ai pas spécialement de PAL estival : je vais y aller au feeling pour mes lectures plaisir. J’aurai déjà assez à faire de manière « prévisible » avec mes recherches biblio pour le mémoire 🙂
    Bisouxx Missy !

  5. Soie dit :

    Je ne savais pas que tu habitais en Angleterre 🙂
    Je n’ai pas encore prévu de titres précis pour cet été, mais comme je suis inscrite au challenge I love London qui se termine fin août, il faut que je lise quelques livres qui rentrent dans ce contexte.
    Je suis revenue de Lille, où j’ai passé la fin de la semaine, avec un roman d’Anne Brontë

  6. « L’idiot » est un de mes livres fétiches, j’espère que tu y arriveras à bout et que ta lecture t’aura plu. Ça fait longtemps que j’ai envie de lire « Les Mémoires d’Hadrien », faudrait que je me décide un jour. ^^ Bonne lecture et bon voyage livresque. 🙂

  7. grigrigredin dit :

    Quand tu parles des tropiques, j’espère que tu ne penses pas à la Bretagne… Parce qu’à part aujourd’hui, on est pas gâtés ici non plus ! Je voulais juste dire que si tu aimes les histoires de familles, il faut que tu lise « Cent ans de solitude » de G. G. Marquez. Pour moi c’est LA chronique familiale par excellence…

    • missycornish dit :

      Ah je l’ai dans ma bibliothèque! Bon je vais peut-être l’ajouter. C’est vrai que cela à l’air bien, j’ai la couverture sous les yeux, j’avais totalement oublié que j’avais ce titre.

      • grigrigredin dit :

        C’est un pavé, mais c’est aussi un pilier de la littérature selon moi. J’ai hâte d’avoir ton avis…

        • missycornish dit :

          J’ai presque fini. J’espère le terminer d’ici une semaine. Le billet va être dur mais étant-donnée que la lecture a été dense et ardue, je pense avoir pas mal de matériel pour écrire autour de l’oeuvre.

  8. alexmotamots dit :

    Oui, une PAL de livres d empoche qui ne craindront pas la piscine.

  9. Asphodèle dit :

    Je ne peux que te conseiller Zelda et Le soleil des Scorta, deux que j’ai lus récemment et aimés ! Chéri, c’est loin et Yourcenar, plus encore… Je ne prévois pas de lectures particulières, je vais le faire au feeling entre deux SP !!!

  10. Mind The Gap dit :

    Ben je lis plus trop depuis 3 semaines enfin je suis en train de lire Tess de Thomas Hardy, après surement un Blondel , j’ai plus trop de choses intéressantes sous la main mais la PAL va se reconstituer d’ici la rentrée…

    • missycornish dit :

      Il parait que « Tess » c’est très dur et triste mais je ne connais pas le roman, j’avais vu le film il y a longtemps. Je l’ai en dvd il faudrait que je le revois.

  11. maggie dit :

    J’ai hâte de découvrir allende mais je n’ai pas du tout aimé Zelda, je me demande ce que tu vas en penser…

    • missycornish dit :

      Je ne sais pas, j’ai à peine commencer. J’avais eu un coup de coeur pour Alabama Song mais apparemment ce roman est totalement différent du livre de Gilles Leroy. Le billet devrait être rédigé ce mois-ci, je vais essayer de lire le livre cette semaine pour le chroniquer dès que possible.

  12. denis dit :

    c’est un beau voyage en perspective, moi aussi je voyagerai avec les livres cet été, restant en Normandie, sans doute aussi sous la pluie

  13. Yuko dit :

    Le soleil des Scorta, je me le réserve aussi pour cet été ^^

On papote?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s