L’étrange disparition d’Esme Lennox

Cet article a été publié dans Littérature irlandaise, Roman noir/policier. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

25 commentaires pour L’étrange disparition d’Esme Lennox

  1. Au contraire, le rythme m’a vraiment plu. J’ai aimé cette manière de hacher le récit, de distiller des indices ici et là 🙂

  2. Si je tente quand même, j’espère me rappeler de venir t’en parler… 😉

  3. Oh dommage ; celui-là, par contre, il m’aurait beaucoup tentée ! Bon, je le classe dans les « pourquoi pas ? si l’occasion se présente » 😉

  4. dasola dit :

    Bonjour missycornish, si je le lisais maintenant, j’aurais une opinion différente mais en 2008, j’ai beaucoup aimé l’histoire. Je n’ai pas trouvé la fin bâclée. http://dasola.canalblog.com/archives/2008/05/17/9157378.html Bonne journée.

  5. Chicky Poo dit :

    Je ne connais pas l’autrice, mais j’avoue que du coup je vais passer mon tour, il y a bien d’autres romans qui me tentent beaucoup plus !

  6. cleanthe dit :

    J’hésitais depuis quelques temps devant ce livre (c’est la couverture surtout qui m’a attiré…). Je vais peut-être finalement en rester là.

  7. alexmotamots dit :

    Mon ressenti est complètement différent : j’avais beaucoup aimé.

  8. rachel dit :

    oh le sujet semblait passionnant…avec le mot Inde….et bin bon,,,je vais passer mon tour….surtout en lisant aussi la critique de Marjorie…nop

  9. Bidib dit :

    ah dommage. Le pitch était intrigant. Mais les styles alambiqué, moi j’adhère pas du tout, du coup j’ai bien peur de ne pas y trouver mon compte

  10. anne7500 dit :

    Jusque là je n’ai lu que Quand tu es parti, que j’ai adoré, et j’ai bien l’intention d’en lire d’autres 😉

  11. Marjorie de Bazouges dit :

    Décidément cette auteure est vraiment brouillonne dans son écriture. J’ai lu La maîtresse de mon amant. On y trouve les mêmes défauts. Une première partie alléchante, une deuxième partie nulle et une fin qui ne donne pas les clés de la première partie. Bref !Je ne perdrai plus mon temps à la lire.

    • missycornish dit :

      Je pense que comme toi, je lirai autre chose. Ça m’a un peu gonflé cette fin bâclée. J’étais vraiment intéressée par le sujet de l’asile et la place de la femme dans les années 30 mais c’est à peine esquissé. Ça sent le roman écrit à la va vite. 🙄

Répondre à Ceciloule - Pamolico Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Light & Smell

Blog de chroniques littéraires

Le boudoir de Félicie { Lit } Aussi

Les chroniques de bonnes humeurs...

Vingt et une pages

Blog littéraire et décontracté !

Jours d'humeur

( parfois bonne mais souvent mauvaise )

L'aube naissante

Réenchanter le monde...

deslivresetsharon

Lire, c'est bien, écrire, c'est mieux

desmotsetdesnotes.wordpress.com/

Quelques notes de musique et quantité de livres

Les papiers de Mrs Turner

Quand on est plongé dans un livre, le monde autour n'existe plus

L'ourse bibliophile

Brimborions et broutilles. De simples mots sur un livre, un film...

... du soir en été . blogue littéraire

“ Et à force de temps passé, toute trace de crépuscule disparaît du ciel. ” - Marguerite Duras

%d blogueurs aiment cette page :