RIP Lucinda Riley

R4897b84342836d37f1e121f8baa67f96C’est avec une grande tristesse que ce soir en rentrant du travail, j’ouvre mon ordinateur pour apprendre cette terrible nouvelle. La grande Lucinda Riley, une romancière irlandaise prolifique que j’affectionne tellement, vient de s’éteindre. J’ai le coeur gros. J’avais d’emblée été prise sous le charme de sa plume saisissante en dévorant l’Ange de Marchmont Hall, un si beau roman émouvant sur une relation mère-fille compliquée. La récente découverte de La chambre des papillons avait confirmé mon enthousiasme pour cette auteure remarquable.

J’ai acheté dernièrement le premier volume de son immense saga Les sept sœurs qui a happé des millions de lecteurs et lectrices à travers le monde et me faisais déjà une joie de le lire prochainement. J’avais d’ailleurs commencé doucement à me constituer une petite collection de ses ouvrages et c’est étrange, hier en feuilletant les premières pages de La belle italienne, l’un de ses tout premiers romans, je m’étais justement dit que je n’avais pas lu d’écrivain aussi talentueux depuis des années, capable de garder une telle qualité d’écriture aussi consistante au fil du temps. Peu d’auteurs en sont vraiment capable et beaucoup s’essouflent en chemin. Je me demandais ce qui arriverait quant elle disparaitrait? Que lire ensuite quand tous ses romans seraient épuisés?

Elle laisse derrière elle de nombreux admirateurs malheureux et une famille dévastée. Une grande artiste est partie aujourd’hui … Son dernier tome vient à peine de paraître et on évoque déjà un manuscrit désormais inachevé… 

Je vous partage le texte poignant que sa famille a écrit à l’intention de sa communauté de lecteurs en anglais sur sa page Facebook :

« We are so sorry to have to tell you that Lucinda died peacefully this morning, surrounded by her family, who were so important to her. 

« We realise that this will be a terrible shock for most people, who wouldn’t have been aware that Lucinda had been battling cancer for four years. »

« Lucinda touched the lives of all those she met, and those who turned the pages of her stories. She radiated love and kindness in everything she did, and will continue to inspire us all forever, » her family said.

« Above all, Lucinda loved life, and lived every moment to the fullest, » 

Et sa traduction en français:

“Nous sommes désolés de vous apprendre que Lucinda est morte paisiblement ce matin entourée de sa famille qui était si importante à ses yeux. Nous réalisons à quel point cette nouvelle est un choc pour la plupart des gens qui ne savaient sans doute pas que Lucinda se battait contre un cancer depuis près de quatre ans. Lucinda a touché les vies de tous ceux qui l’ont rencontrée et de ceux qui ont tourné les pages de ses histoires. Elle rayonnait d’amour et de bonté dans tout ce qu’elle entreprenait et continuera de nous inspirer pour toujours. Plus que tout, Lucinda aimait la vie et profitait de chaque instant pleinement”.

Lucinda Riley a dit un jour cette phrase marquante reprise par les éditions Charleston pour annoncer sa mort :

“A travers la douleur et la joie du voyage, j’ai appris la leçon la plus importante que la vie peut nous offrir, et j’en suis heureuse. L’instant présent est tout ce que nous avons”… De belles paroles pleines de sagesse à méditer…

Merci Lucinda pour ses merveilleuses histoires … Et bon voyage, puisssiez-vous enfin vous reposer.

Cet article a été publié dans blablas littéraires. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

14 commentaires pour RIP Lucinda Riley

  1. Oh quelle triste nouvelle… J’avais notamment adoré « L’ange de Marchmont Hall »… ;-(

  2. Chicky Poo dit :

    Il faudra vraiment que je prenne le temps de découvrir cette autrice… Quelle maladie horrible.

    • missycornish dit :

      C’est une très bonne romancière Chicky poo. Oui c’est une maladie horrible en effet. Quand tu penses qu’elle a réussi à cacher ça pendant 4 ans. Quel courage aussi.

  3. cora85 dit :

    Quelle tragédie, si jeune en plus !
    Elle vivra éternellement à travers ses livres.
    Je t’embrasse bien fort !

  4. Milly dit :

    Une nouvelle bouleversante en effet et juste au moment où tu viens de publier 2 billets en ligne de ses romans.
    Merci pour ce partage. Curieusement, il y a des personne qu’on ne connaît qu’à travers leur art et c’est comme s’il faisait partie de nous quand on apprends leur décès. Je pense à France Galle, ou avant elle, Michel Berger son époux, Félix Leclerc (8 août 1988), Chacun ou chacune d’entre nous avons des célébrités dont le départ nous marque et nous habite davantage que d’autre.
    ps: (juste un petit mot, pour te dire que j’ai perdu ton petit commentaire à propos des Agendas de Katie Daisy) J’ai du mal avec mes commentaires ces temps-ci.

  5. Alban dit :

    Merci pour ce partage sensible. Pour moi, cette auteure est ne découverte mais vos mots m’ont convaincu de m’y pencher. Bon weekend, Alban

  6. rachel dit :

    Oh oui tout un bien bel hommage…c’est bien triste

  7. Marjorie de Bazouges dit :

    Quel bel hommage. Rip.

  8. Steven dit :

    Qu’elle repose en paix. Ma relecture des Sept Sœurs à venir aura un goût assez particulier.

Répondre à rachel Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s